top of page

La charte de l'énergéticien magnétiseur spécialiste de la santé holistique

Beaucoup de personnes font désormais appel à un énergéticien magnétiseur pour soigner des maux dont elles souffrent. On constate aussi que certains professionnels de la médecine moderne conseillent parfois à leurs patients d’aller vers un spécialiste de la santé holistique. Si le magnétisme est aujourd’hui reconnu comme une thérapie relativement efficace, c’est un domaine qui suscite encore de vives réactions dans la communauté scientifique. Ses praticiens sont tenus de respecter un certain nombre de règles rassemblées sous le vocable de « charte ». Allons à la découverte de la charte de l’énergéticien magnétiseur.


Les limites ou les interdits des spécialistes de la santé holistique


Ils soignent les douleurs dorsales, les verrues, l’eczéma, les brûlures, la chute des cheveux, etc. Mais les spécialistes de la santé holistique ne se considèrent généralement pas comme des scientifiques à part entière. Beaucoup de clients n’ayant pas trouvé de satisfaction dans la médecine moderne et conventionnelle font recours à la reboutothérapie. Les énergéticiens magnétiseurs reçoivent donc un grand nombre de demandes. Ces demandes sont parfois lourdes et contraignantes. Les guérisseurs ont bien souvent du mal à placer des limites nécessaires pour le bien de leurs patients. Pourtant, légalement, en France et dans la plupart des pays européens, il y a certaines règles que tout énergéticien magnétiseur ne doit pas enfreindre. La première, la plus contraignante, c’est la non-formulation de diagnostic médical.


Relation et collaboration avec le médecin traitant du patient


Aucun praticien de la santé holistique ne doit formuler à un patient, quel que soit son état sanitaire, un diagnostic médical. Cette prérogative est exclusivement réservée aux professionnels assermentés de la santé traditionnelle. On constate étonnamment et malheureusement que certains magnétiseurs n’hésitent pas à diagnostiquer des maladies aux personnes qui viennent vers eux. De même, il ne leur est pas permis de demander à un malade de suspendre un traitement médical sans avoir l’accord de son médecin traitant. Le magnétiseur ne peut pas non plus s’opposer à une intervention chirurgicale destinée à améliorer le bien-être du patient. Bien que le professionnel de la santé holistique ait des connaissances et des compétences pouvant aider le malade, il doit toujours collaborer avec le médecin traitant. En principe, si une personne n’a pas encore consulté un médecin, le magnétiseur ne peut pas lui administrer un soin énergétique.


Par ailleurs, tout énergéticien qui interrompt le suivi médical de son patient se rend coupable d’une faute professionnelle passible de sanction pénale. Légalement, l’énergéticienne ne peut donc pas suggérer à un individu d’arrêter les analyses et examens médicaux destinés à déterminer les causes réelles de son mal. Dans l’intérêt de son patient, le praticien de la santé holistique doit, s’il le juge nécessaire, contacter le médecin qui connaît le dossier médical. En outre, quelle que soit la maladie dont souffre l’individu, le magnétiseur se doit de respecter le secret professionnel. Il doit donc, dans son intérêt et dans celui du patient, observer la plus grande discrétion. Aucune information, sensible ou pas, ne doit fuiter. Autrement, l’énergéticien se rend coupable d’une erreur professionnelle.


Assistance et devoir de soulagement


Outre l’obligation de collaborer avec les médecins traitants, les magnétiseurs ont aussi un devoir de soulagement envers leurs patients. En effet, ils se font un devoir de prêter assistance, de façon bénévole si cela s’avère nécessaire, aux personnes porteuses de handicaps ainsi qu’aux malades. Bien sûr, un préalable est nécessaire à cette assistance : la recommandation du médecin traitant.


Les indigents et les malades en phase terminale qu’un médecin oriente vers le spécialiste de la santé holistique s’attendent à ce que leurs douleurs s’atténuent. Le magnétiseur doit donc tout mettre en œuvre afin d’atteindre cet objectif, même si dans certains cas, c’est une tâche difficile. En revanche, il ne peut pas recevoir en consultation et ne traitera pas non plus des déficients mentaux et des mineurs. La seule condition pour que cela soit possible est que ces derniers soient accompagnés de leurs tuteurs légaux ou de leurs parents. L’énergéticien ne peut pas être considéré comme un médecin. Il a certes des compétences, mais il ne peut pas surestimer ses capacités.


La législation en matière de santé holistique


Outre le devoir d’exemplarité et les qualités morales exigées pour pratiquer le métier de magnétiseur, il y a également une législation qui régule le secteur. L’énergéticien ou le rebouteux a le devoir de respecter les obligations administratives des pays dans lesquels ils exercent leur activité. Un magnétiseur français qui est sollicité dans un autre pays (la Belgique par exemple), a l’obligation de connaître les statuts législatifs de ce pays. Par ailleurs, quel que soit le territoire, il ne doit pas confondre son art avec la parapsychologie ou encore avec une science occulte. Cliquez ici pour découvrir l’ensemble des règles déontologiques du magnétiseur.


La devise fondamentale du praticien de la santé holistique est : « Primum, non nocere ». En français, cette devise se traduit par : « D’abord ne pas nuire ». Et pour ne pas nuire à un patient, le respect scrupuleux de la législation locale est indispensable. De plus, pour chaque individu que l’énergéticien magnétiseur aura à charge, le serment d’Hippocrate devra être respecté. Ainsi, même pour le spécialiste de soins holistiques, la préservation et la promotion de la santé avec toutes ses variantes, doit être le premier souci.


Ce qu’il faut retenir


Le magnétisme et la médecine conventionnelle sont complémentaires. Là où le magnétisme s’occupe de la structure énergétique du patient, la médecine traditionnelle s’intéresse au physique et à la physiologie de ce dernier. La complémentarité entre les soins médicaux et les soins holistiques se traduit aussi par la collaboration entre les praticiens. Avant de s’occuper d’un patient, le magnétiseur doit avoir les compétences et connaissances nécessaires en matière de santé holistique. Mais il doit aussi connaître la charte et tous les textes qui régissent sa profession afin de ne pas dégrader la santé de ses patients.

26 vues0 commentaire

Comments


bottom of page