top of page

L’éthique et la déontologie du magnétisme : des principes essentiels pour une pratique responsable

À travers les nombreuses sollicitations du quotidien, dans le cadre professionnel et familial, l’équilibre du corps et de l’esprit est souvent affecté. Pour résoudre cette situation, vous pouvez proposer un traitement magnétique tout en vous conformant à la déontologie du magnétisme. Découvrez ici les principes essentiels permettant d’exercer le magnétisme.


Les règlements de base d’une profession non médicale 


déontologie du magnétisme

Lorsqu’une personne est souffrante, le magnétisme peut l’aider. Il s’agit d’une pratique qui permet de soulager certains maux par l’intermédiaire de l’énergie cosmique. Plusieurs considèrent que cette pratique est incompatible avec les prescriptions de la médecine conventionnelle.


La distinction du magnétisme avec la médecine conventionnelle 

 

Lorsqu’une personne se sent mal, il a la possibilité de consulter un magnétiseur professionnel. Conscient de ce qu’il est simplement un facilitateur, le magnétiseur doit s’abstenir de toute pratique visant à le confondre avec un médecin soignant. En ce sens, vous devez éviter d’être un obstacle à la guérison par voie conventionnelle de la personne.

 

Pour soulager les souffrances de la personne, le magnétiseur doit utiliser des termes propres au jargon de sa profession. Ainsi, en recevant le client à son cabinet, vous êtes tenu de l’orienter au préalable vers un médecin soignant. 

 

Vous devez accepter tous les soins prodigués par le médecin soignant et même en cas de chirurgie. S’il doit s’abstenir de détourner le malade de la voie légale de guérison, il est tenu de considérer son apport comme un complément. Ce faisant, le malade pourra mieux distinguer le magnétiseur du médecin qualifié à lui prodiguer des soins adéquats.

 

La pratique complémentaire du magnétisme

 

Le magnétiseur peut être invité à rétablir les fonctions vitales d’un patient hospitalisé. En effet, lorsque le patient estime que son mal a une origine spirituelle, il peut appeler le magnétiseur. Alors, celui-ci doit recueillir avant tout l’autorisation du médecin afin d’intervenir dans les cas :


  • De troubles mentaux

  • De douleurs articulaires

  • De certaines inflammations cutanées comme les brûlures

  • De facilitation de changement d’état de toxicomanie.

 

Puisque le patient reçoit les soins médicaux sous la responsabilité du centre de santé, il est préférable d’exiger un accord écrit avant toute intervention. L’accord écrit est signé aussi bien par le demandeur que par le médecin en chef de l’établissement. Une telle précaution permet de dégager toute responsabilité du magnétiseur en cas de situation non maîtrisable.

 

La présence du magnétiseur dans un hôpital se justifie par la liberté de croyance du patient au surnaturel. Dès que vous êtes autorisé à assister ce dernier, vous devez toujours vous distinguer de l’agent de santé. Pour cela, vous devez faire preuve de discrétion.

 

Les obligations du magnétiseur dans l’exercice de ses missions 

 

L’accompagnement du magnétiseur dans la guérison du patient impose le respect de la déontologie du magnétisme. La violation de celle-ci peut entraîner des sanctions venant de votre déontologie et de l’État dans lequel vous exercez. Pour éviter de subir la rigueur de la loi, le magnétiseur doit maîtriser les règles qui régissent sa profession.

 

L’exercice responsable de la profession du magnétisme 

 

En demandant la contribution du magnétiseur dans la résolution d’un problème de santé, le consultant doit s’attendre à être dirigé vers un centre hospitalier. En vous fournissant sa fiche de santé, il vous permet de mesurer l’impact de votre intervention sur sa santé. Si vous voulez intervenir sur lui en vue d’obtenir des résultats efficaces, vous pouvez :


  • Échanger avec lui afin de mieux appréhender ses attentes 

  • Lui indiquer une position confortable pour la thérapie

  • Transférer l’énergie cosmique sur lui par les mains ou la positivité de vos pensées

  • Faire appel à toute technique ou tout accessoire utiles au rétablissement de la santé.

 

Souvenez-vous que vous êtes tenu d’exercer vos compétences sur une personne majeure ayant toutes ses facultés mentales. Dans le cas contraire, un accord écrit et signé de ses représentants légaux afin d’éviter de tomber sous le coup de la loi. Alors, tâchez de bien vous informer sur les normes qui régissent l’exercice du magnétisme dans votre pays.

 

Pour exercer en toute légalité la profession de magnétiseur, vous devez exclure toute pratique mystique. Vous avez aussi l’obligation d’harmoniser vos connaissances et votre talent afin d’accompagner en toute conscience votre patient.

 

La conduite morale pour un accompagnement crédible

 

Il existe un ensemble de règles de conduite morale qui définissent le comportement du professionnel. La règle fondamentale ici est que tout magnétiseur s’abstient de toute pratique, toute attitude ou tout propos pouvant porter préjudice au patient. Si vous y parvenez, la confiance du patient en vous augmentera.

 

Se fondant sur la déontologie du magnétisme, il vous est fait obligation de secret et de discrétion professionnels. Cette double exigence indique que vous vous garderez de révéler les informations du patient.

 

En outre, un professionnel du magnétisme doit être une personne intègre et respectueuse. C’est pour cette raison que vous devez toujours dire la vérité au patient afin qu’il prenne ses décisions librement. Si vous lui proposez des exercices de méditation, il doit manifester son accord afin de s’y soumettre sans aucune contrainte.

 

Si vous êtes magnétiseur, vous devez éviter de vous prendre pour un médecin qualifié. Aussi, veuillez respecter la liberté du patient afin qu’il choisisse en toute conscience.

16 vues0 commentaire

Comments


bottom of page