top of page

Comment identifier et guérir les blessures de l’âme ?

Dernière mise à jour : 19 août 2023

Découvertes par le psychiatre américain John Pierrakos, les blessures de l’âme sont des expressions inconscientes des traumatismes enfouis. Au nombre de 5, elles sont caractérisées par différents signes ou symptômes et jouent un rôle majeur dans les rapports humains. Découvrez ici les méthodes d’identification et de soin de ces blessures particulières.


Blessure de l’âme : les astuces pour les identifier


Une blessure de l’âme est un traumatisme intense et profond résultant d’évènements s’étant déroulés dans l’enfance et tout au long de la vie. Selon les études menées par plusieurs experts du domaine, chaque individu porterait au moins trois de ces traumatismes en lui. Pour guérir de ces blessures, l convient avant tout d’apprendre à les identifier.


Le rejet


blessures de l’âme

Le rejet est l’une des premières blessures de l’âme. Il peut apparaitre déjà dès les premières années de vie. En effet, plusieurs enfants se sentent rejetés ou non désirés par un ou par leurs deux parents. La réaction de la plupart des personnes face à ce type de blessure est la fuite. Lorsque vous souffrez de cette blessure de l’âme, vous cherchez généralement à vous protéger de toutes autres formes de rejet. Bien souvent, les personnes qui vivent ce traumatisme ont certains comportements se traduisant par :

  • L’isolement et la fuite de la confrontation

  • L’incapacité d’attachement émotionnel ou sentimental

  • Un perfectionnisme parfois obsessionnel

  • Le stress, l’anxiété et le pessimisme prononcé

  • Une tendance à nier certaines réalités.

Ces comportements constituent des signes permettant d’identifier une personne souffrant de la blessure du rejet. Cela dit, ces symptômes peuvent également être le signe d’un autre type de blessure, ce qui rend l’identification complexe. Contacter un professionnel du domaine peut vous aider donc à mieux vous situer. Le professionnel habitué aux différents cas saura vous aider à déterminer si vous souffrez d’un sentiment de rejet ou non.


L’abandon


Ce sentiment aussi se développe dans l’enfance, généralement entre 0 et 3 ans, lorsque l’un des parents reste distant ou pas assez présent. Les personnes souffrant de cette blessure de l’âme sont à la recherche constante de l’attention d’autres personnes.


Elles manquent d’autonomie et demandent continuellement de l’aide. Ce type de personnes a peur de l’avenir et a tendance à devenir soudainement hystérique, jaloux ou colérique. Vous reconnaîtrez également les personnes souffrant du sentiment d’abandon à leur tendance à retarder les au revoir.


L’humiliation


Elle s’éveille le plus souvent entre un an et trois ans, lorsque l’enfant se sent rabaissé et en constante comparaison avec les autres. Souvent, sous le couvert d’une fausse modestie, les personnes touchées par cette blessure, possède un gros égo.


Elles sont aussi sujettes à l’hypersensibilité et peuvent avoir une incapacité à prendre du temps pour elles sans ressentir de la culpabilité. De même, vous pouvez vous sentir impuissant et soumis si vous souffrez de cette blessure. Une autre manifestation de ce traumatisme est une relation très fusionnelle avec la mère.


La trahison


Cette blessure de l’âme provient de la sensation d’avoir été manipulé ou trahi par ses figures parentales dans l’enfance. Elle naît généralement entre 2 et 4 ans. Les personnes souffrant de ce traumatisme ont tendance à vouloir tout contrôler. Elles cherchent aussi à s’affirmer à travers leur personnalité et peuvent faire preuve d’intolérance ou d’impatience. Par ailleurs, ce sont des personnes qui ont du mal à contrôler leurs émotions, particulièrement lorsqu’elles sont en colère.


De plus, elles souhaitent avoir le contrôle sur tous les aspects sans jamais se remettre en question, car elles sont convaincues d’avoir raison. Ces personnes cherchent parfois à mettre en avant leurs atouts de séduction. Si vous remarquez que vous usez de manipulation dans votre quotidien, vous souffrez peut-être de cette blessure de l’âme.


L’injustice


Dernière des blessures de l’âme, elles se développent le plus souvent entre 4 et 6 ans. Les personnes souffrant de ce traumatisme ont du mal à exprimer leurs émotions. Froides en apparence, elles redoutent l’autorité. De même, elles sont particulièrement autonomes. Elles se montrent optimistes et sont très exigeantes envers leur propre personne. Ces personnes présentent de ce fait des tendances perfectionnistes et prennent très peu de pauses.


Quelques solutions pour guérir les blessures de l’âme


Les blessures de l’âme ayant des causes psychologiques, leur soin nécessite également une approche psychologique. Après avoir identifié la blessure de l’âme dont vous souffrez, vous devez vous départir des émotions et des sentiments qui la maintiennent.


Prendre conscience de son état


Pour guérir des blessures de l’âme, vous devez avant tout prendre conscience de votre état et être très attentif à votre comportement envers les autres. Dans le processus pour votre guérison, vous devez bien réfléchir avant de poser vos actions. Chaque fois, faites en sorte de respirer profondément et de vous assurer que vous n’adoptez aucune réaction de défense avant d’agir.


Accepter son égo et être bienveillant


Pour guérir des blessures de l’âme, vous devez également repérer les situations de votre quotidien où votre égo prend le dessus. Il faut rappeler que l’égo est la représentation que vous avez de vous-même et la manière dont vous vous situez par rapport aux autres. Il nourrit la peur de l’image renvoyée et celle d’être rejeté par la société.


De plus, vous devez être bienveillant avec vous-même. Cette bienveillance vous permettra de vous réconcilier avec vous-même. En effet, assumer les conséquences d’une faute au lieu de culpabiliser aide à se mettre à la place de la personne offensée.


Guérir des blessures de l’âme est un processus de longue haleine qui débute par l’identification desdites blessures.

62 vues0 commentaire

Comments


bottom of page