Qu’appelle-t-on fluide magnétique chez l’homme ?

Dernière mise à jour : 2 août

L’existence du fluide magnétique et son origine n’ont jusque-là aucune interprétation scientifique plausible. Des personnes connues sous le nom de magnétiseurs ou énergéticiens y font pourtant recours depuis des milliers d’années. Cette pratique s’inscrit dans le but de soulager certains maux de leurs patients et de rééquilibrer leur énergie vitale. Ses vertus ne sont peut-être pas des moindres, mais encore faut-il savoir ce que représente le fluide magnétique.


Qu’est-ce que le fluide magnétique ?


fluide magnetique

Trouver une définition au fluide magnétique est un exercice des moins aisés. Les experts du domaine eux-mêmes peinent toujours à relever le défi de l’exactitude d’une signification pour ce terme. Il est néanmoins possible d’apporter une définition approximative à cette force vitale et d’en explorer ses origines.


Approche notionnelle


Encore appelé fluide vital, onde guérisseuse ou même énergie, le fluide magnétique n’est rien d’autre, comme son nom l’indique, qu’un fluide de type magnétique. Il est généralement décrit comme étant une substance (dans l’art occulte) à priori active, subtile et éthérée.


Il intervient très souvent dans les procédés des guérisseurs et surtout chez les magnétiseurs. Ce fluide agirait sur l’énergie corporelle par imposition des mains. On en arriverait d’ailleurs à le situer entre l’énergie immatérielle et la matière elle-même.


Selon Franz-Anton Mesmer, médecin allemand du XVIIIe siècle, ce fluide représente une énergie qui découle du corps céleste. Il serait assimilable à un aimant, mais beaucoup plus profond que ce dernier. Cette énergie qualifiée de force se manifeste visiblement sous la forme d’un fluide.

Quelles sont ses origines ?


De prime abord, il convient de s’entendre sur le fait que l’énergie soit universelle. Cela étant, elle émane de tous les êtres vivants qu’ils soient :

  • des minéraux ;

  • des corps célestes ;

  • des éléments du cosmos.

Autrement dit, le monde dans son entièreté baigne dans une énergie qui est pour ainsi dire abondante puisqu’elle est toujours en mouvement. Il n’est tout de même pas donné à tous de s’en servir pour rééquilibrer l’énergie d’un individu.


D’après Mesmer, cette énergie se manifeste par un fluide dit magnétique, vital ou éthérique (en référence à l’éther, une matière en mouvement dans l’espace selon Descartes). Ce fluide devient apparent grâce aux vibrations qu’il émet.


L’univers, considéré comme un tout, est étroitement lié à chacun des êtres qui y vivent. Par le biais de cette connexion, il est donné à tous de capter les énergies en direction de l’univers et de la terre. Ce phénomène est connu sous le nom d’énergie cosmotellurique. C’est justement cette énergie qui alimente tout corps, sans compter les vibrations que celui-ci émet.


Dès lors que les vibrations vitales d’une personne sont bouleversées, cette dernière contracte des dysfonctionnements sur le plan physique, psychique et même émotionnel. Cela nous ramène donc aux manieurs du fluide de type magnétique.


Qui peut manier le fluide vital ou magnétique ?


Ils sont connus sous plusieurs dénominations à savoir :

  • Guérisseurs ;

  • Sourciers ;

  • Coupeurs de feu ;

  • Rebouteux (très populaire dans les campagnes) ;

  • Énergéticiens ;

  • Magnétiseurs et plus récemment praticiens.

Ces personnes exercent ce métier dans l’ombre depuis des siècles déjà. Les praticiens, souvent traités de sorciers, ont depuis lors subi les affres des religieux, mais aussi des médecins occidentaux.


Ils ont pendant des années fait profil bas et offraient leurs services loin des grandes villes, notamment dans les campagnes, les fermes et en compagnie des anciens. Un magnétiseur peut être un voisin, un collègue de service, un boulanger qui vaque à ses occupations, mais dans la stricte intimité, joue son rôle de guérisseur.


Comment le fluide magnétique est-il utilisé ?


L’utilisation du fluide est faite selon chaque magnétiseur, sa technique (surtout sa maîtrise) et ses intentions.


Guérison des malades


Au cours de son intervention, le magnétiseur se sert de ses mains pour transmettre le fluide magnétique au malade ou lui rediriger le sien. Il est aussi possible que le magnétiseur fasse recours à son propre magnétisme.


Ses mains lui permettent de cibler les zones du dysfonctionnement afin de commencer par opérer la guérison chez le patient (animal ou humain). Une bouffée de chaleur, un picotement dans la paume sont des signes qui alertent le praticien concernant les parties déficientes.


Rééquilibrage énergétique


Une fois qu’on fait appel à un praticien pour un mal, ce dernier capte, pour commencer, l’énergie cosmotellurique (l’énergie provenant de l’univers et de la terre). Il se charge ensuite de la transférer au patient à travers son fluide.


Il revitalise le patient en faisant alors remonter ces vibrations vitales pour que les corps (corps physique, émotionnel, mental et spirituel) retrouvent leur équilibre. On parle dans ce cas de magnétisme canal.


Le barrage de feu


Il s’avère que la maîtrise d’un énergéticien lui permet de se substituer à un coupeur de feu. Comme expliqué ici, le magnétiseur peut aussi faire le barrage de feu. En d’autres termes, ils interviennent pour aider certaines victimes de brûlures ou des effets de chimiothérapie.


Dans le cadre des douleurs liées au traitement du cancer, le magnétiseur dispose ses mains le long du corps de la victime pour rediriger le flux magnétique de ce dernier. Il procède au préalable à une mise en condition du patient afin que la séance ait l’effet escompté.


Le fluide de type magnétique est une énergie vitale possédée par tous les corps vivants, qu’ils soient minéraux ou cosmiques. Ainsi, les magnétiseurs utilisent ce fluide magnétique pour guérir certains maux.

0 vue0 commentaire