Rebouteux : en quoi est-il l’ancêtre de l’ostéopathe et du kiné ?

Dernière mise à jour : 20 mai


Rebouteux
Rebouteux

Le rebouteux est une personne spécialisée dans le traitement des lésions corporelles. Il se démarque des autres professionnels du massage tels que le kiné et l’ostéopathe. Contrairement à ces derniers, le rebouteux n’a reçu aucune formation professionnelle. En effet, le rebouteux a des aptitudes innées pour traiter les douleurs chroniques, les articulations, etc. Rebouteux : en quoi est-il l’ancêtre de l’ostéopathe et du kiné ? Nous vous en parlons dans cet article.


Qui est un rebouteux ?


Le rebouteux est désigné de différentes manières : « adoubeurs », « renoueurs », « rhabilleurs », etc. Né au moyen-âge, le métier de rebouteux se transmet de génération en génération. Il n’existe donc pas de formation professionnelle dans le domaine. Ces praticiens affirment que les compétences en reboutologie sont innées et transmises de père en fils. Le rebouteux travaille selon son inspiration puisqu’il n’existe pas de méthode définie pour faire le reboutologie. Il est donc évident que ce métier ne soit pas reconnu scientifiquement. Mais, il peut être relié à la médecine traditionnelle.


Le reboutologie ou la reboutothérapie se pratique sur les os cassés et les articulations lésées. Le rebouteux exerçait principalement dans les villages et campagnes. Les premiers praticiens étaient des bergers, des agriculteurs qui aidaient ceux qui n’avaient pas les moyens de s’offrir des thérapies plus évolues.


Aujourd’hui, cette pratique a évolué pour devenir plus douce. Mais elle se pratique toujours sur les articulations lésées et les os cassés. Le rebouteux effectue par exemple des massages profonds et énergétiques, des degrippages, des purges viscérales, etc.


Quelle est la différence entre rebouteux, ostéopathe et kinésithérapeute ?


Le rebouteux n’est ni un kiné ni un ostheopathe. En effet, un kiné est tenu d’obtenir un diplôme d’État après 3 ans d’étude. D’un autre côté, il faudra attendre 5 ans de formation pour se révéler ostéopathe. Ce sont deux métiers complémentaires qui requièrent une formation de base.


Cependant, l’osthéopathe ne limite pas qu’à souder les os. Il s’intéresse non seulement à l’ensemble du corps mais également à l’esprit de la personne. Il fonctionne sur un principe qui stipule que tous les tissus du corps humain sont reliés entre eux. Ainsi, à partir des techniques douces, il aide à retrouver la mobilité. Il utilise à cet effet plusieurs techniques de traitement telles que : les techniques fonctionnelles, structurelles et crânio-sacrées. Cette dernière technique se pratique en général sur le crâne des bébés. L’osthéopathie intervient également dans le traitement des douleurs vertébrales, les problèmes ORL, le stress et les blessures courantes, etc.


Quant à la kinésithérapie, elle facilite la rééducation du corps humain après un violent accident, ou tout autre malaise lié aux os. Grâce à ces différentes techniques comme : le renforcement, le réchauffement, le kiné aide le patient à retrouver sa mobilité. Alors, le Kiné est en mesure de vous concevoir un programme personnalisé de plusieurs techniques pour renforcer vos os et tissus. Il travaille à remettre en place les squelettes bancals. Dans le cas contraire, il vous aide à vous adapter aux nouveaux changements sur votre corps.


La reboutologie serait donc l’ancêtre de ces deux sciences qui s’enseignent dans les écoles. La kinésithérapie et l’osthéopathie englobent des techniques plus améliorées de traitement sur les os et les articulations.


Ce qu’il faut savoir sur le rebouteux


En général, les patients font appel aux rebouteux après des échecs chez le kiné ou l’osthéopathe. Le rebouteux semble le dernier recours pour retrouver sa mobilité et se débarrasser d’une douleur atroce. Alors pour faciliter le traitement au rebouteux, vous devez lui présenter un diagnostic clair fait par un médecin. En effet, le rebouteux traite les vertiges, l’anxiété et la dépression, les migraines, les blessures nerveuses, les douleurs musculaires et le mal de dos. Il peut également exercer sa thérapie sur les femmes enceintes et les nourrissons. Le traitement des troubles n’est pas écarté comme :

· les douleurs lombaires ;

· les douleurs dorsales ;

· les entorses ;

· la hernie discale ;

· les tendinites ;

· les tensions à la poitrine, etc.


La liste des maladies n’est pas exhaustive, toutefois, la reboutothérapie n’est pas recommandée dans le traitement de lésions organiques ou tumeurs de métastases ou encore des douleurs aiguës.


Comment trouver un rebouteux ?


Il n’est pas difficile de trouver un rebouteux. La recherche peut se faire à l’ancienne, de bouche à oreille. Vous pouvez également consulter le GNOMA (Groupement National pour l’Organisation des Médecines Alternatives). Il vous sera plus facile d’entrer en contact avec un rebouteux.


Par ailleurs, il existe deux catégories de rebouteux : ceux qui exercent gratuitement et ceux qui en font une profession. Dans le premier cas, la rémunération dépend de vous. Vous pouvez leur faire une gratification. Dans le second cas, le tarif est compris entre 30 et 70 € pour une séance. Voilà, en résumé ce qu’il faut retenir du rebouteux.

5 vues0 commentaire