top of page

Comment le magnétisme soigne-t-il l’endométriose ?

L’endométriose fait partie des maladies propres à la gent féminine. Selon son degré de sévérité, elle se manifeste de diverses manières. Cette pathologie sournoise attaque plusieurs organes et est souvent à l’origine de l’infertilité. Si la médecine soigne ce mal, le magnétisme en fait autant. Tour d’horizon sur l’action du magnétisme sur l’endométriose.


Qu’est-ce qu’une endométriose ?


endométriose

L’endométriose est une maladie se caractérisant par la présence de tissu semblable à la muqueuse utérine (endomètre) hors de l’utérus. Cette pathologie est à l’origine de différentes réactions inflammatoires. Ces dernières peuvent engendrer la formation de tissus cicatriciels dans le bassin et d’autres parties du corps, notamment :

  • Les ovaires ;

  • Le système digestif ;

  • Les trompes de Fallope ;

  • Le péritoine pelvien ;

  • Le septum recto-vaginal ;

  • Etc.

Ciblant principalement les femmes, elle attaque environ 10 à 15 % parmi celles qui sont en âge de procréer. L’endométriose les touche parfois dès le début des premières règles et demeure jusqu’à leur ménopause. Elle se manifeste de diverses manières d’une femme à une autre.


Quelles sont les causes de cette maladie ?


Suite à de nombreuses recherches, les scientifiques ont formulé diverses hypothèses pour expliquer les origines de cette maladie. Ils pensent qu’elle découle des menstruations rétrogrades. Celles-ci se caractérisent par la remontée de sang menstruel rempli de fragments d’endomètre par les trompes jusque dans la cavité pelvienne.


La métaplasie, c’est-à-dire la transformation d’un tissu en un autre, peut aussi être à l’origine de cette pathologie. Les cellules souches sont par ailleurs l’une de ses nombreuses causes. D’autres facteurs contribuent au développement ou à la présence continue d’endomètre ectopique. Il semblerait que les facteurs suivants provoquent aussi ce mal :

  • Absence d’œstrogènes ;

  • Déficience de la réponse immunitaire ;

  • Contaminations environnementales ;

  • Etc.

L’endométriose à des conséquences néfastes sur l’organisme des femmes atteintes. Elle peut être même à l’origine de l’infertilité dans certains cas. Il importe donc de savoir l’identifier dès ses débuts afin de suivre un traitement adéquat.


Comment se manifeste-t-elle ?


L’endométriose peut être asymptomatique ou non. Les manifestations et l’intensité de cette pathologie varient d’une femme à une autre. Parmi ses nombreux symptômes, voici ceux qui sont les plus courants :

  • Règles douloureuses ;

  • Douleurs aux selles ;

  • Douleurs pelviennes chroniques ;

  • Douleurs lors de la miction ;

  • Douleurs pendant ou après un rapport sexuel ;

  • Etc.

À cause de ses effets sur la cavité pelvienne, ladite maladie peut aussi entraîner une infertilité. Les symptômes s’atténuent souvent après la ménopause. Les douleurs chroniques peuvent cependant persister, même après la disparition des lésions de cette maladie. Il est de ce fait très important de prendre part à une séance de prise en charge dès l’apparition des symptômes.


Pourquoi traiter ce mal ?


L’endométriose à des répercussions non négligeables sur les plans social et sanitaire. Les douleurs aiguës qu’elle provoque, la dépression, la fatigue et l’angoisse réduisent la qualité de vie des personnes touchées.


Les femmes atteintes par ce mal ne parviennent vraiment pas à vivre en société avec d’autres personnes. Cette maladie peut même porter atteinte à leur vie de couple. En raison des douleurs qu’elle engendre lors des rapports sexuels, elles ne parviennent plus à satisfaire leur conjoint. Ceux-ci s’adonnent alors à l’infidélité ou demandent carrément le divorce.


Pour toutes ses raisons, la prise en charge immédiate de ce mal est recommandée. Les médecins adoptent diverses méthodes de traitement selon chaque cas. Outre la médecine conventionnelle, il est aussi possible de faire recours à un énergéticien.


Soigner l’endométriose avec le magnétisme : déroulement de la séance


Les options pour profiter des services d’un magnétiseur sont multiples et s’adaptent aux dispositions de chaque malade. Il est en effet possible que la séance se déroule en présentiel soit dans la maison de la patiente ou en cabinet.


L’autre possibilité est la prise en charge à distance. Dans ce dernier cas, le magnétiseur aura nécessairement besoin d’un objet appartenant à la malade. Ce peut être un collier ou une photo dans laquelle celle-ci a les yeux ouverts.


Cela dit, la séance présentielle débute par la prise de contact avec la patiente. Après un moment d’échange avec cette dernière, le praticien l’installe. Son but est l’aide à faire le vide intérieur afin de mobiliser son énergie et ses sens. Dès que la patiente est détendue, le spécialiste plonge alors dans un état d’éveil spirituel.


À cette étape de la séance, il identifie l’organe atteint par le mal, puisque c’est celui-ci qui fera l’objet du traitement. Pour rappel, le magnétisme considère les ondes négatives comme origine de toute maladie.


Cela étant, dès que le praticien parvient à détecter où se situe le mal, il élimine alors l’énergie négative. Il le fait en utilisant l’une des techniques que sont l’imposition, l’apposition, l’absorption par souffle et les passes magnétiques.


La consultation se solde par la phase postopératoire. C’est le moment de faire le bilan et d’envisager les éventuelles perspectives. Chaque séance s’étend sur une durée de 30 minutes à une heure maximum. Selon l’état de sa patiente, le magnétiseur peut l’inviter à prendre part à des séances supplémentaires pour éradiquer son endométriose.

7 vues0 commentaire
bottom of page