top of page

Comment surmonter un deuil périnatal ?

Dernière mise à jour : 30 oct. 2023

Le deuil périnatal est l’une des épreuves les plus dévastatrices auxquelles une personne puisse faire face. Il s’agit de la perte d’un enfant avant sa naissance ou dans les premiers jours de sa vie. Ce traumatisme peut laisser des cicatrices profondes. Cependant, il est possible de trouver la résilience et l’espoir pour surmonter cette douloureuse expérience grâce à certaines astuces. Découvrez-les.


Créer des souvenirs avec l’enfant après un deuil périnatal


deuil périnatal

Se créer des souvenirs est un élément clé du processus de deuil périnatal. Ces souvenirs aident les parents à reconnaître la réalité de la situation et à entamer le travail de deuil. Vous devez respecter cette étape au cours de laquelle vous créez des souvenirs avec le bébé qui peut varier d’une personne à une autre.


Certaines personnes ressentent le besoin de dire au revoir au bébé perdu en le tenant. Pour cela, elles récupèrent son bracelet de naissance, organisent des obsèques ou allument une bougie en sa mémoire. Ces rituels aident à mieux intégrer la réalité de la perte et à préparer mentalement la séparation.


Il n’existe aucune procédure standard pour ces pratiques. Si vous vous sentez perdu, n’hésitez pas à recourir au service d’un magnétiseur professionnel qui vous guidera dans ce long et douloureux parcours.


Comprendre ce traumatisme et appréhender les différentes façons de faire son deuil


Apprendre le décès de son enfant provoque un choc profond, rendant difficiles la compréhension et l’expression des émotions. Si l’accouchement a lieu après le décès de l’enfant, il renforce le traumatisme.


Avec le temps, les parents peuvent entamer un processus de guérison pour réinvestir la vie et maintenir le lien affectif avec l’enfant perdu. Il est crucial de comprendre que ce travail de deuil est différent pour chaque parent. Il n’y a donc pas un calendrier précis à respecter pour le surmonter.


Le deuil périnatal n’est pas sans répercussions sur le couple. Chaque parent peut exprimer sa douleur différemment, ce qui peut entraîner des incompréhensions et des tensions. Les mères peuvent se replier sur elles-mêmes pour écouter leur corps et maintenir le lien avec le bébé perdu. En revanche, certains pères cherchent à avancer rapidement pour éviter de sombrer dans la douleur.


Il est essentiel de reconnaître que chaque individu vit ce deuil de manière unique. Vous devez donc faire en sorte de vous soutenir l’un de l’autre dans vos cheminements. Vous avez la possibilité de surmonter ce traumatisme avec le magnétisme, une pratique ancestrale qui se concentre sur l’énergie.


Laisser le temps au processus de deuil


Le deuil périnatal ne suit pas un schéma préétabli. Chaque parent le vit à sa manière. Le processus de deuil est composé de plusieurs étapes qui peuvent se manifester dans un ordre différent pour chacun. Il est possible que ces étapes réapparaissent à la suite :

  • D’une nouvelle grossesse

  • D’un autre deuil

  • À l’approche de la date anniversaire de la perte.

Le fait que l’enfant n’ait pas existé pleinement dans la relation parentale rend le deuil périnatal différent d’un deuil classique. Par conséquent, les parents doivent mobiliser leurs capacités de symbolisation pour faire face à cette perte. La durée moyenne d’un deuil est d’environ un an, mais elle peut varier en fonction de la personne. Les six premiers mois après la perte sont souvent les plus émotionnellement intenses.


Accepter de guérir progressivement des blessures narcissiques d’un deuil périnatal


Le deuil périnatal engendre une blessure narcissique profonde, touchant l’estime de soi des parents. La mère, en particulier, peut ressentir une culpabilité écrasante, s’attribuant à tort la responsabilité de la perte du bébé. Cette douleur est généralement amplifiée par une société qui idéalise la maternité et la grossesse, accentuant la honte ressentie.


Cette blessure narcissique ne concerne pas uniquement la perte du bébé. Elle prend également en compte la perte de projets et d’une nouvelle vie attendue. Pour véritablement surmonter un deuil périnatal, il est essentiel de faire plusieurs deuils en parallèle. Il s’agit du deuil de la parentalité, du deuil d’un nouveau chapitre qui commence et bien d’autres.


Chaque individu peut trouver sa propre voie pour atténuer cette perte. Cela peut passer par des activités créatives, sportives, bénévoles, ou même une reconversion professionnelle. La clé est d’accepter de prendre le temps de traverser les étapes du deuil. Cela permet de finalement se réapproprier l’événement d’une manière nouvelle et de restaurer l’estime de soi.


Éviter de se précipiter vers une nouvelle grossesse après un deuil périnatal


La question de la conception d’un autre enfant après un deuil périnatal est complexe. Parfois, dans l’espoir de surmonter la douleur, les parents envisagent qu’un autre enfant puisse remplacer celui qu’ils ont perdu.


Cependant, vous devez comprendre que chaque enfant est unique et irremplaçable. La décision d’avoir un nouvel enfant ne doit être prise que lorsque les parents se sentent vraiment prêts à l’envisager.


Il est essentiel de permettre au bébé perdu, souvent appelé bébé étoile, d’avoir sa place dans le cœur des parents. Une nouvelle grossesse ne doit donc pas être perçue comme une continuation ou un substitut, mais comme une expérience différente. L’arrivée d’un bébé arc-en-ciel après le deuil peut apporter du bonheur. Cependant, elle peut également susciter des inquiétudes et des angoisses liées à la peur de perdre à nouveau un enfant.


Si le processus de deuil se poursuit pendant la nouvelle grossesse, vous devez rechercher un soutien. Pour dissiper les peurs, il est conseillé de discuter de ses craintes avec des professionnels. Des associations de soutien aux parents en deuil ou des psychologues peuvent aider à différencier les deux grossesses.

Le deuil périnatal est une épreuve difficile qui touche profondément les parents. Pour surmonter cette perte dévastatrice, il est essentiel de respecter le processus de deuil.

12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page