Rebouteux c'est quoi ?

Dernière mise à jour : 29 oct. 2021

Considérées aujourd’hui comme des médecines alternatives, la reboutologie et quelques autres thérapies non conventionnelles sont les premiers moyens de guérison qu’ont mis au point les humains. Bien que leurs méthodes et techniques fussent au départ un peu archaïques, elles apportaient tout de même satisfaction aux patients qui y avaient recours. Cependant, les progrès de la science, notamment en matière de santé, ont permis l’institution d’une médecine cartésienne qui vint balayer du revers tout ce qui était ancienne thérapie.

rebouteux c'est quoi ?

Considérées aujourd’hui comme des médecines alternatives, la reboutologie et quelques autres thérapies non conventionnelles sont les premiers moyens de guérison qu’ont mis au point les humains. Bien que leurs méthodes et techniques fussent au départ un peu archaïques, elles apportaient tout de même satisfaction aux patients qui y avaient recours. Cependant, les progrès de la science, notamment en matière de santé, ont permis l’institution d’une médecine cartésienne qui vint balayer du revers tout ce qui était ancienne thérapie.


Histoire de la reboutologie


Les rebouteux sont des thérapeutes qui existaient depuis le Moyen Âge, et même bien avant. Ils tiennent leur nom du fait qu’ils mettent « bout à bout » les articulations et les os fracturés. Présents dans toute l’Europe et dans de nombreuses autres régions du monde, les rebouteux peuvent être appelés de différentes manières. Ainsi, dans le passé et encore actuellement, ces thérapeutes sont appelés « adoubeurs », « rhabilleurs », « remettoux », « renoueurs », etc.


Les rebouteux étaient principalement actifs dans les campagnes. Ils y apportaient leurs soins aux villageois et aux personnes ne disposant pas d’assez de moyens pour des thérapies plus avancées. Ils étaient des artisans locaux qui possédaient le don de la reboutologie. Ce dernier était inné chez certains rebouteux ou leur avait été transmis par des parents ou des proches. Ainsi, les premiers pratiquants de la reboutothérapie étaient à la fois thérapeutes et agriculteurs ou bergers, éleveurs, maréchaux-ferrants, hongreurs, etc.


Depuis les premiers rebouteux, jusqu’à nos jours, la pratique de la reboutothérapie a consisté à soigner les os cassés et les articulations lésées. Pour ce faire, le thérapeute opérait principalement par des massages. Cette technique manuelle de guérison pouvait être très douloureuse, mais apportait tout de même satisfaction au patient. Néanmoins, ayant évolué avec le temps, elle a connu maintes améliorations pour devenir, de nos jours, une thérapie douce qui ne fait pas souffrir le patient.


C’est en 1990 que Fioletti Michèle, descendante d’une famille de rebouteux et elle-même rebouteuse, modernisa cette technique ancestrale de massage. La reboutothérapie ou reboutologie devint une méthode de soins déposée et protégée en Europe. Les anciennes méthodes brusques et douloureuses des premiers rebouteux furent travaillées et adoucies tout en conservant la même qualité de résultats. Le terme « reboutage » fut alors remplacé par « reboutologie » et « reboutologue » fut employé pour désigner le « rebouteux moderne ».


Qu’est-ce qu’un rebouteux ?


Le rebouteux est un thérapeute qui traite les douleurs. Par une approche thérapeutique manuelle, il soigne les foulures et remet en place les articulations démises et les nerfs coincés, dénoue les tendons et les muscles douloureux. Le principal objectif du reboutologue est de défaire les blocages physiques responsables de douleurs au niveau des muscles, des articulations et des nerfs.


Pouvant aussi être appelé guérisseur, le rebouteux soigne par des techniques manuelles les lésions, les sciatiques et les fractures. Il est donc sollicité pour l’amélioration de la souplesse et de la mobilité des articulations.


Le reboutologue est généralement un thérapeute dont le savoir-faire n’a pas été acquis par une quelconque formation officielle, mais résulte d’un don inné ou d’un héritage génétique. Tout le monde ne peut donc pas prétendre à la pratique de la reboutologie. Toutefois, il existe des disciplines voisines, comme la kinésithérapie et l’ostéopathie qui, elles, sont conventionnelles.

Par ailleurs, le rebouteux est un thérapeute qui possède de nombreuses qualités humaines. Ces dernières, que lui impose son métier, facilitent le contact avec le patient, le rassurent et contribuent grandement à sa guérison. Ainsi, un rebouteux est une personne douce, compatissante, humble et compréhensible. Toutefois, il serait difficile d’énumérer toutes les qualités que requiert cette pratique qui est plus une vocation qu’un métier.


Que fait le rebouteux ?


Spécialisé dans les douleurs physiques, le rebouteux est un thérapeute qui apporte à son patient un bien-être général. Pour cela, il pratique un toucher ou un massage neuro-articulaire qui permet de rétablir les connexions entre le système nerveux, les muscles et le squelette. Ainsi, une bonne harmonie règne entre ces différents éléments, apportant ainsi soulagement au malade.


En touchant les parties tendues (douloureuses) du corps de son patient, le reboutologue procède d’abord à un déblocage, puis un nettoyage et enfin une remise en état des sources de douleurs. Ainsi, par un effet de ponçage, il libère les points douloureux du corps du malade. En procédant par cette sorte de massage, le rebouteux défait les nerfs bloqués ou rétrécis et dissous ou fait disparaître les cristaux ou toxines responsables des douleurs.


Les muscles mal irrigués, les nerfs tendus et les ligaments coincés sont les principales causes des douleurs physiques. À travers un toucher de haute précision (massage, mouvement des articulations, étirements, gestes de déblocage, détente, etc.), le rebouteux arrive à trouver les points douloureux afin de les oxygéner, les réactiver ou tout simplement les libérer des stases. Un travail de profondeur lui permet d’atteindre les zones de tension pour les détendre ou les nettoyer afin de provoquer un apport d’oxygène pour l’élimination des douleurs.


Pour sa thérapie, le rebouteux utilise les procédés suivants :


· crochetage de nerfs, d’aponévroses, de tendons, etc. ;

· massages musculaires profonds ;

· frictions névralgiques ou de points ligamentaires ;

· dégrippages ;

· débroussaillage articulaire ;

· purges viscérales, etc.


Pourquoi consulter un rebouteux ?


Le rebouteux est un thérapeute spécialisé dans les fractures, les entorses et les sciatiques. Il peut donc être consulté pour tous les maux causés par des lésions articulaires ou osseuses. Cependant, dans la réalité, chaque thérapeute a sa spécialité et peut traiter soit les douleurs chroniques, soit les lésions musculaires, soit les deux. La particularité de la reboutologie est son efficacité sur les problèmes de dos, d’articulations, de muscles et de nerfs.


Le reboutologue peut être consulté pour tout ce qui est douleur physique dans le corps. Il est ainsi très sollicité par les personnes âgées à cause des douleurs qu’engendre le vieillissement et par les sportifs à cause des activités intenses qu’ils effectuent. Toutefois, tout le monde peut consulter un rebouteux. Sa thérapie n’étant que très peu douloureuse, elle peut se pratiquer même sur les enfants en bas âge et les femmes enceintes.


Les troubles que peut soigner un rebouteux sont nombreux et variés. Ainsi, entre autres maux traitables dans un cabinet de reboutologie, citons :


· les douleurs dans le dos (lombago, sciatique) ;

· les douleurs dans la hanche ;

· le bassin déséquilibré (souvent rencontré chez les femmes enceintes) ;

· la ceinture douloureuse (douleur dans ou au niveau des reins) ;

· les problèmes aux cervicales ;

· le manque de forces dans les articulations (le genou très souvent) ;

· les fourmillements dans les pieds ou les mains ;

· la difficulté ou l’incapacité à lever un bras ;

· les tensions à la poitrine, entre les omoplates ou aux épaules ;

· les entorses ;

· les tensions aux adducteurs ;

· la hernie discale non opérable ou non définie ;

· les tendinites, etc.


Rebouteux et magnétiseur : quelles différences ?


Le magnétisme et la reboutologie sont deux thérapies considérées comme des médecines alternatives. Semblables en de nombreux points, notamment dans les maux qu’ils traitent, ils sont souvent considérés comme identiques, ce qui n’est pas tout à fait vrai. Toutefois, il faut remarquer que certains magnétiseurs pratiquent également la reboutologie, et vice versa.

Le magnétisme est une thérapie qui se base sur le principe selon lequel le corps humain est traversé par un flux magnétique qui le maintient en bonne santé. Ainsi, les maladies sont dues à un déséquilibre de ce flux énergétique. Le magnétiseur manipule cette énergie vitale pour soigner presque tous les maux dont peut souffrir un patient, y compris, évidemment, les douleurs physiques. Ces dernières étant principalement ce que soigne le rebouteux, un rapprochement est rapidement fait entre les deux types de thérapeutes.


Pour soigner ses patients, le reboutologue ne se base pas sur une quelconque énergie vitale. Il pratique un toucher manuel qui a pour but d’assouplir et d’oxygéner les zones douloureuses. La reboutologie est donc plus physique, alors que le magnétisme ne l’est pas. Les finalités et les maux traités par ces deux thérapies sont les mêmes, mais les techniques diffèrent. Cette similarité fait que bien de magnétiseurs sont également rebouteux. Ainsi, quand les techniques d’une thérapie ne marchent pas, ils pratiquent celles de la seconde afin d’obtenir le résultat escompté : l’atténuation de la douleur chez le patient.


Comment trouver et choisir son rebouteux ?


Le rebouteux est un thérapeute qui soigne les lésions articulaires et les douleurs musculaires. Sa thérapie étant considérée comme une médecine alternative, son cadre ne fait pas l’objet d’une réglementation stricte. Toutefois, il existe des organismes tels que le GNOMA (Groupement National pour l’Organisation des Médecines Alternatives) qui essaient d’assainir le secteur afin d’éviter aux malades de tomber aux mains de charlatans qui ne cherchent qu’à arnaquer.


Pour trouver un rebouteux, vous pouvez passer par internet. En effet, de plus en plus de reboutothérapeutes professionnels utilisent le web et les médias sociaux pour se faire connaître. Vous pouvez donc trouver sur internet quelques adresses ou contacts de reboutologues. La liste des thérapeutes inscrits au GNOMA et disponibles sur internet peut être une ressource à exploiter pour trouver un rebouteux professionnel.


Toutefois, la meilleure option pour trouver un bon reboutothérapeute est le bouche-à-oreille. En effet, pour ces médecines douces où l’efficacité n’est pas toujours garantie, il est conseillé de se faire orienter par une personne qui en a réellement bénéficié. Pour cela, n’hésitez pas à parler de votre besoin de reboutologue à votre entourage afin de trouver une recommandation. De plus, dans le choix de votre rebouteux, il est important de miser sur les avis et les témoignages des anciens patients, car c’est le principal gage d’efficacité dont vous disposez.


En effet, puisqu’elle est une médecine alternative, les preuves scientifiques de guérison après un traitement de reboutothérapie sont rares. Il n’existe donc pas de référentiel pour contester ou confirmer l’efficacité de la thérapie. Seuls les anciens patients peuvent dire si le traitement a été efficace ou non. Afin de vous assurer de la fiabilité des résultats, recherchez des avis vérifiés et des témoignages authentiques sur le rebouteux de votre choix. Ainsi, vous pourrez évaluer son efficacité avant de vous rendre dans son cabinet.


Bon à savoir sur la reboutothérapie


La reboutothérapie, comme beaucoup d’autres médecines alternatives, suscite de plus en plus d’intérêt. Bien qu’elle ne fasse pas l’unanimité chez les acteurs du secteur de la santé, elle est tout de même un recours de choix pour de nombreux patients. Il est important, toutefois, de présenter quelques particularités de cette thérapie douce et qui fait partie des plus vieilles au monde.


Formation

La profession de rebouteux n’est pas reconnue par l’État et il n’existe pas de formation officielle qui permet de le devenir. Toutefois, la pratique est connue des acteurs du domaine de la santé. Bien qu’il n’existe pas de diplôme officiel pour pratiquer la reboutologie, il est possible de se faire former auprès de certains organismes spécialisés. Ces formations sont destinées à ceux qui possèdent des prédispositions pour être rebouteux (don de soigner, héritage de la capacité de guérison, etc.). Par ailleurs, les rebouteux se font généralement former chez d’autres praticiens auprès de qui ils acquièrent toutes les connaissances et techniques nécessaires à la thérapie.


Tarifs

Puisqu’il n’existe pas de cadre légal qui réglemente la pratique de la reboutothérapie, il est impossible de trouver un standard dans les tarifs des thérapeutes. Cependant, il existe deux principales catégories de rebouteux : ceux qui la pratiquent gratuitement et ceux qui en font une profession. Pour les premiers, ils n’ont pas besoin d’être rémunérés après une séance. Toutefois, ils ne refusent pas que le patient puisse les récompenser par un quelconque présent. Quant à la seconde catégorie de rebouteux, ils ont généralement un tarif compris entre 30 et 70 euros la séance. Cette dernière peut durer une heure ou un peu plus pour un premier soin.


Quelques dispositions avant de se rendre chez un rebouteux

À la différence d’un médecin, le rebouteux ne peut pas poser de diagnostic sur une maladie. Pour cela, il est conseillé de consulter en premier lieu un professionnel de la santé. Ainsi, vous bénéficierez des meilleures orientations pour votre prise en charge. Toutefois, face à des maux persistants que les soins de santé classiques n’ont pas pu soigner définitivement, le recours au rebouteux est une bonne option. Cependant, veillez à faire le bon choix de thérapeute, au risque d’aggraver votre situation.

12 vues0 commentaire