top of page

Coupeur de feu : est-ce un pouvoir réel ou un effet placebo ?


Coupeur de Feu
Coupeur de Feu


Très remis en question par les scientifiques, le magnétisme est une très vieille pratique qui regroupe plusieurs autres disciplines. Parmi celles-ci figure le pouvoir de couper le feu. Cette discipline permet d’accélérer le processus d’autoguérison et de cicatrisation des blessures. Cependant, bien que ses effets soient plébiscités par un grand nombre de personnes, d’autres pensent que c’est une croyance qui n’offrirait pas les résultats attendus. Découvrez ici si la pratique du coupeur de feu est un pouvoir réel ou un effet placebo.

 

Coupeur de feu : est-ce une science ou une pratique paranormale ?

 

Contrairement au don de coupeur de feu, les pratiques approuvées par la science sont celles qui peuvent être démontrées. En d’autres termes, la science est un ensemble cohérent de connaissances spécifiques. Elle est relative à certaines catégories de faits, d’objets ou de phénomènes qui obéissent tous à des lois. Ces lois sont vérifiées par des méthodes expérimentales et donnent des résultats concluants avec des preuves.


Le don de coupeur de feu, tout comme le magnétisme, représente un ensemble de phénomènes physiques qui fonctionne avec des forces d’attraction et de répulsions. Il peut être assimilé à la physique, mais ne dispose d’aucune loi. Il n’est ni vérifiable sur le plan expérimental, ni quantifiable. Ces caractéristiques font que plusieurs scientifiques ne classent pas cette pratique dans le lot des essais scientifiques. Cependant, il n’est pas non plus du ressort du paranormal. En effet, ce dernier fait usage d’énergie et se base sur des phénomènes physiques.

 

Comment fonctionne un coupeur de feu ?

 

Encore appelés guérisseurs ou barreurs de feu, les coupeurs de feu sont de plus en plus nombreux dans les grandes villes. Ils décrivent leur action comme du magnétisme, les rendant capables de lever des douleurs associées aux brûlures. En réalité, le coupeur de feu agit à travers l’usage d’une énergie réparatrice. Cette énergie permet de soulager, voire d’éliminer la douleur. Cette dernière a également pour but de déclencher le processus de cicatrisation d’une blessure.

 

La séance suit deux étapes que sont la canalisation et la transmission de l’énergie, puis l’étape de guérison. Dans un premier temps, l’énergie est canalisée et transmise vers le patient. Pour transmettre cette énergie, le coupeur de feu utilise différentes méthodes qui s’appuient toutes sur la pensée. Il est à noter que cette pratique se fonde surtout sur l’action de la pensée et non sur un protocole concret.

 

S'ensuit l’étape de guérison qui consiste à l’imposition des mains. En effet, cette étape est dite étape de guérison, car c’est à ce moment que le bienfait se fera sentir. Au moment de l’imposition des mains, le guérisseur peut procéder à la récitation de prières spécifiques. Au cours du processus, la concentration doit être de mise pour avoir les résultats escomptés. Il faut noter que le patient doit être mentalement apte et prêt à recevoir la guérison. Les méthodes de guérison utilisées peuvent varier d’un praticien à l’autre et selon ses croyances.

 

Coupeur de feu : comment savoir que le processus fonctionne ?

 

Au cours d’une séance, le coupeur de feu place sa main au-dessus de la partie affectée ou de la plaie. C’est la partie sur laquelle ce dernier va intervenir pour donner satisfaction au patient. À la suite de cette imposition, le praticien ressent généralement une sensation de brûlure qui l’envahit. Ce ressenti montre que le processus est en cours d’élaboration et que l’énergie réparatrice se manifeste. Le praticien poursuit son intervention jusqu’à ressentir une sensation de fraicheur et de bien-être intérieur. Cela signifie que la douleur ou la chaleur liée à la brûlure est passée.

 

Au niveau du patient lui-même, la guérison se manifeste par une sensation de légèreté et de stabilisation de la douleur. Pour que la thérapie agisse, il faut qu’il soit dans un état de réception de la guérison. Il faut aussi qu’il soit psychologiquement ouvert à la manifestation de la thérapie. D’ailleurs, plusieurs coupeurs de feu sont tolérés et même sollicités dans les hôpitaux de nos jours.

 

De fait, bien que le pouvoir de couper le feu ne soit approuvé ou démontré par aucune expérience scientifique, il dénombre quand même d’innombrables témoignages positifs. Loger cette pratique au rang de charlatanisme, ou procurant un effet éphémère ou placebo serait mal jugé. Il faut savoir que l’expérience individuelle et les croyances personnelles entrent toujours en ligne de compte pour la réussite de cette pratique. De même, elle peut avoir un réel effet sur un patient et un effet placebo sur l’autre.

 

En somme, le pouvoir de couper le feu est un pouvoir qui aide à soulager les douleurs liées aux brûlures. Les coupeurs de feu utilisent différentes méthodes pour donner satisfaction à un patient. Elles varient selon les traditions et les croyances de chacun. Cela peut offrir un réel effet ou un effet placebo à condition d’y croire et de s’ouvrir à la chose.

53 vues0 commentaire

Comments


bottom of page