Les effets du Reiki sur le corps et l'âme ?

Dernière mise à jour : 12 août

Vous avez entendu parler des soins énergétiques et du Reiki particulièrement, mais vous n’avez pas encore osé l’essayer ? Cette méthode de soin originaire du Japon semble avoir de plus en plus de succès dans le reste du monde. Les bienfaits du Reiki sur le corps et l’âme du magnétothérapeute et du patient sont nombreux. Faisons un tour d’horizon des effets de cette thérapie et intéressons-nous à ses principes et ses contre-indications.


Le magnétothérapeute et les principes du Reiki


La pratique du Reiki est normalement réservée aux personnes initiées qui en ont reçu la formation. Le magnétothérapeute est le praticien habilité à administrer ces soins à une personne qui en a besoin. Habituellement, le professionnel intervient localement sur la surface vibratoire du patient. À cela s’associent des techniques de méditation ainsi que quelques exercices spirituels provenant de diverses cultures du monde. Mais le Reiki se démarque de ces pratiques traditionnelles et possède ses propres caractéristiques et ses propres principes. Tout d’abord, il n’a de lien avec aucune religion et n’impose pas un cheminement spirituel particulier aux pratiquants.


À la base, tous les soins énergétiques se fondent sur des concepts et des modèles communs. Ils ont un lien intrinsèque avec différents modèles proposés en physique moderne, lesquelles modèles ne sont pas liés expérimentalement à la médecine classique. Par exemple, le Reiki fait appel à des principes de la bioélectromagnétisme et de la physique quantique. En outre, certains magnétothérapeute utilisent de la théorie des supercordes telle qu’elle est décrite dans les écrits orientaux. Dans ces documents laissés à la postérité, on peut lire qu’une vibration, même subtile, peut représenter le substrat de la matière. Par conséquent, les vibrations peuvent avoir un important rôle à jouer dans le traitement des maladies.


Le mode opératoire du magnétothérapeute praticien de Reiki


Pendant les séances de Reiki, le magnétiseur doit canaliser l’énergie universelle afin de la transmettre au corps du patient. Pour ce faire, il utilise des symboles de sons sacrés et ésotériques tout en posant les paumes de ses mains sur quelques parties sensibles du corps de l’individu. En réalité, les mains du praticien n’entrent pas directement en contact avec la surface épidermique du patient. Dans la pratique, l’énergéticienne peut même transmettre l’énergie universelle accumulée en restant à quelques centimètres de l’individu qui reçoit le traitement.

Selon certains professionnels de ce métier, l’énergie universelle possède sa propre intelligence. C’est d’ailleurs ce qui lui permet de se diriger directement et exactement là où un patient en a besoin. En principe, toute la thérapie se déroule sans que l’énergie personnelle du magnétothérapeute n’intervienne. Seulement 4 séances peuvent suffire pour soigner une personne. Toutefois, selon les cas, le praticien peut proposer jusqu’à 14 séances, à raison d’un soin par jour.


Les effets du Reiki


À ce jour, plusieurs revues systématiques relatives aux effets thérapeutiques du Reiki ont été publiées. Il faut cependant avouer que les différentes méthodologies de recherches ne sont pas totalement fiables. On ne saurait donc affirmer que le Reiki a des vertus thérapeutiques et cliniques avérées. Néanmoins, la plupart des praticiens affirment que ce type de thérapie soigne plusieurs maux. Il permettrait par exemple de diminuer le stress ainsi que tout autre symptôme dépressif. Certaines personnes qui se préparent à subir une opération chirurgicale font appel à une énergéticienne pour suivre des soins de Reiki afin de réduire l’anxiété. Selon certains témoignages de personnes habituées des soins énergétiques, il contribue également à apaiser les personnes âgées sujettes à la déprime.


En outre, le Reiki participerait à l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de cancer. Certaines études ont d’ailleurs montré que cette pratique a des effets bénéfiques sur la douleur, la fatigue et l’anxiété qui sont quelques symptômes de sujets malades. En parlant de douleur, le Reiki a tendance à la diminuer considérablement. Par exemple, un individu qui s’est fait extraire une dent peut suivre des séances de Reiki après l’intervention chirurgicale. Cela lui permettrait de réduire efficacement les douleurs post-opératoires.


Les soins énergétiques diminuent aussi les dysfonctionnements comportementaux et les problèmes de mémoire. Ainsi, les personnes atteintes de maladies cognitives légères et d’Alzheimer peuvent montrer des signes d’amélioration après quelques séances de Reiki. Alors, si vous connaissez des individus qui ont des troubles de mémoire récurrents, n’hésitez pas à leur conseiller les soins énergétiques. Cela pourrait beaucoup les aider.


Les contre-indications


Malgré le succès du Reiki, il y a une situation où il est préférable de ne pas en faire usage. D’aucuns conseillent aux victimes d’accident vasculaire cérébral (AVC) de suivre des soins énergétiques afin de vite récupérer. Bien que certains essais cliniques aient été effectués et que les résultats semblent encourageants, quelques professionnels le déconseillent vivement. En effet, d’après les études, le Reiki ne fonctionne pas toujours. Tout dépendrait surtout de l’humeur et du degré d’énergie du sujet qui a suivi les séances de soins énergétiques.

Outre les cas d’AVC, il n’y a aucune autre contre-indication. Toutefois, de manière générale, il n’est pas conseillé de faire des soins de ce genre à une personne qui suit un traitement dans un centre psychiatrique.

6 vues0 commentaire